Restaurant

L'Auberge de l'Île

Revue de Presse

 

Le Guide GaultMillau 2011 :

Table de chef  Auberge de l'Ile

L'emplacement, l'accueil, la cuisine, les vins. Si l'on ne tient pas là l'auberge idéale, c'est à n'y rien comprendre. Comme Rome, la maison de Geneviève et Pierre Koniecko sur les bords de Vienne ne s'est pas faite en un jour. Il a fallu une quinzaine d'années, en progressant, modernisant, fidélisant. Le résultat est à hauteur des attentes, une atmosphère ensoleillée de joie de vivre dans un cadre bourgeois clair et plaisant, et la cuisine de Pierre, aux bases en airain, toujours joliment personnalisée : Saint-jacques rôties marmelade de fruits au curry crème de lait de coco, suprême de sandre rôti sur peau, céleri comme un risotto aux écrevisses, pied de cochon en crépinette sauce diable, ris de veau braisés, gratins de fraises à la rhubarbe. La cave fait un survol très complet des meilleurs vignes de Loire : Blot, Chidaine, Carême, Baudry, les frères Foucault, Pinard, Foreau, Amirault, Delecheneau, Joguet, Alliet...

 

 Le Champérard 2011

AUBERGE DE L'ILE   15,50/20

Geneviève et Pierre Koniecko ont entre les mains un petit bijou blotti entre les deux bras de la Vienne, sur l'Île Bouchard, au sud de la Touraine. Depuis vingt ans, Pierre cuisine sans mollir pour une clientèle fidèle et ravie et l'on peut dire que cette longévité est l'assurance d'une qualité dont nul ne se lasse. Le décor blanc et frais, les toiles contemporaines, la terrasse, la Vienne qui coule en contrebas, la cuisine elle aussi contemporaine, pure et précise, qui fait de ce cuisinier une référence dans le métier, voilà les ingrédients de la recette du succès. Et le bonhomme a de la malice, une preuve: son "mac Ko de Koniecko", un sandwich revisité au foie gras et pied de cochon que toute la région a goûté et plébiscite. Last but not least, la cave a une sacrée profondeur et renferme quelques raretés du Val de Loire qu'on croyait disparues. Mais les bourgognes ne sont pas mal non plus. Bref, l'adresse, aujourd'hui, comme hier, est en béton armé.

 

 

   Le Guide du Routard "Château de la Loire" 2010:

Dans ce restaurant étonnant situé sur une île de la Vienne, Pierre Koniecko ne cesse, depuis vingt ans de transformer la cuisine classique en la retravaillant avec beaucoup d'imagination et de talent. Carte des vins très complète. Aux beaux jours, agréable terrasse en surplomb de la rivière.

 

   Le Guide GaultMillau 2010:

La nique aux modes et aux oukases, Pierre et Geneviève Koniecko la font tous les jours. Ils mènent une table plutôt bourgeoise et provinciale et n'obéissent pourtant à rien. Le soleil entre dans la maison des bords de Vienne, la terrasse en teck donne l'envie de se mettre les doigts de pied en éventail et le chef se permet un "Mac Ko" en y mettant pied de cochon, foie gras, parmesan, roquette et tomate séchée. Bien sûr, ce ne sont aucunement des pirouettes qui sont proposées aux notables, mais de vraies bonnes assiettes, senties et malicieuses qui font le bonheur du département, variant les influences et les plaisirs, des Saint-Jacques marmelade de fruits au curry et lait de coco au râble de lièvre et cuisse en Parmentier au cacao, en passant par les nems de langoustines. Dans la joie et la bonne humeur, cette auberge d'apparence studieuse et une pépite dans le département. Cave franchement gironde avec le gratin ligérien, Carême et Foreau en Vouvray, Delecheneau, montlouis de Chidaine et Blot, chinons de Baudry et Alliet, avec de nombreuses découvertes.

 

   Le Guide GaultMillau 2009:

AUBERGE DE L'ILE   14/20  " Coup de Coeur"

Une stabilité et un plaisir immuable, n'est ce pas le meilleur atout de la reconnaissance ? Pierre Koniecko a depuis 20 ans le bon geste, et de ses clients comme de ses confrères, il reçoit autant de respect que de compliments. Ce professionnalisme, qu'il partage avec son épouse, et une garantie pour tous ceux qui s'installent dans cette salle provinciale, fraîche et fleurie, au milieu de la Vienne. Entre l'impeccable et l'excellent, les qualitatifs varient peu pour le ris de veau aux morilles et asperges blanches, le filet de sandre sur la peau, à la cuisson parfaite et le sablé aux fraises crème pâtissière basilic. Agréable terrasse posée sur l'eau, jolie cave de connaisseur, érudite sur la région, pas énorme ailleurs, mais suffisamment pointue pour remplir le porte bouteilles avec Mouthe le Bihan, Sorin, Cuilleron ou la Rectorie

 

    Le Champérard 2009

AUBERGE DE L'ILE   15,50/20  " Coup de Coeur"

Elle nous tape tellement dans le coeur, cette Auberge de l'Ile avec jardin et terrasse en bord de rivière, que le deuxième point vient cette année rejoindre son petit frère. Parce qu'on aime le décor lumineux, blanc et gris perle, ponctué des couleurs vives de toiles contemporaines. Parce qu'on aime aussi et surtout, confortablement installés sur de belles chaises cannées et cérusées, la cuisine de Pierre Koniecko. Bien campée sur ses classiques, elle n'hésite pas à zieuter vers l'inspiration du moment : les ravioles de homard aux trompettes de la mort, le "Mac Ko de Koniecko" (fameux sandwich revisité au foie gras et pied de cochon), le suprême de sandre rôti sur la peau aux écrevisses, risotto de blé, le suprême de bar grillé à la plancha, marmelade d'agrumes au chorizo, sauce aigre-douce à l'orange, le filet d'agneau en croûte aux herbes fraîches, shiitake en persillade, le ris de veau braisé aux moules, lasagne de poireaux et aubergines, la pastilla au chocolat et aux mendiants, dattes rôties au jus de passion, en sont autant d'illustrations. On aime, encore et encore, la cave affolante qui, sous la houlette d'Anthony Brousse, fait la part belle au vin du val de Loire (il existe des raretés carrément spectaculaires), sans pour autant bouder les autres crus français. On aime, enfin, l'accueil adorable chapeauté par l'épouse Geneviève. A quand les chambres, pour faire durer le plaisir ?

 

  Le Bottin Gourmand 2009

Auberge gourmande où officie Pierre Koniecko, un chef qui a donné son nom à un hamburger, le "mac Koniecko" aux côtés des autres créations, toujours bien vues, de ce cuisinier enthousiaste.

 

Depuis plus de 25 ans que Pierre et Geneviève Koniecko tiennent ce restaurant gastronomique au décor moderne, situé sur une île de la Vienne. La cuisine de Pierre Koniecko est reconnue par tous les guides gastronomiques, c’est une cuisine nette au goût franc, empreinte de créativité sur les bases traditionnelle. L’ambiance n’a pas changé et l’assiette évolue au fil du temps. En saison les repas sont servis sur la terrasse surplombant la rivière. Filet de rouget barbet grillé, vitelotte en purée au beurre salé et vinaigrette aux huîtres. Suprême de bar grillé à la plancha, marmelade d’agrumes et chorizo, sauce aigre-douce à l’orange. Aumônière de poires aux épices, glace au Zan.

 

 

    Le Guide GaultMillau 2008:

AUBERGE DE L'ILE   14/20

Quelques plats sont à deux toques, cela ne fait pas de doute, quand le chef travaille, avec son très grand savoir-faire et son attention au produit, des recettes enlevées et personnelles. Pourtant, c'est presque dans la constance des plats simples et même ménagers, sans homard ni foie gras du dimanche, que l'on admire le plus cette maîtrise, dans le sandre rôti sur peau avec une anguille en persillade, dans le pied de cochon désossé et rôti en crépinette sauce diable, ou la charmeuse géline de Touraine en pot-au-feu, où, pour le coup, le bouillon aux arômes de truffes fraîches fait merveille. Ce qui motive les nombreux habitués de cette salle bourgeoise où il faut, le week-end, presque pousser les murs, c'est l'ambiance créée par Geneviève et l'équipe de salle, la haute qualité de la cave de Loire (un choix impressionnant et des verticales en Chinon, mais de très bon choix partout, comme un Meursault de Coche-Dury à moins de 100 €) et, pour être franc, l'excellente affaire d'un menu à 31 € qui a peu de concurrence.

 

     Le Guide GaultMillau 2007:

AUBERGE DE L'ILE   14/20  " Coup de Coeur"

Franchement, le coup de coeur pourrait tomber tous les ans tant cette auberge, constante dans la qualité de l'accueil comme celle de l'assiette, nous montre ses vertus chaque année. Comme un emblème du jardin de la douce France , Geneviève et Pierre Koniecko réunissent le pain et le vin pour de vrais repas de partage et de fête. Du simple menu tradition ( Fricassée d'escargots et ris d'agneau aux shiitakes, pied de cochon désossé et rôti en crépinette sauce diable) jusqu'au plat de prestige ( escalopes de foie gras lentilles crème au lard, bar plancha et nem de langoustines, ris de veau au morilles), le même soin, le même souci du bien-être de l'hôte. Et la cave : les vignerons ligériens en ordre, cités avec leurs prénoms, ce qui veut dire quelque chose, tous les bons avec leurs cuvées vedettes ou secrètes, en verticale sur plusieurs millésimes.

 

    Le Champérard 2006

AUBERGE DE L'ILE   14,50/20  " Coup de Coeur"

Nous avons pris nos habitudes chez Geneviève et Pierre Koniecko. C'est dit. La Vienne et nos amours coulent en bas des marches usées par le temps, traverse le jardin décoiffé, suspendent le cours de l'horloge pour mieux déguster la fricassée d'escargots et de ris d'agneau aux shiitakes, la queue de lotte lardée rôtie aux champignons et petits gris de Touraine, la géline de Touraine en waterzooï à l'émiettée de truffes, la crépinette de pied de cochon désossé et rôti, sauce diable le gâteaux aux cinq chocolats, salade d'oranges. Du traditionnel rechampi avec du neuf, de l'idée, de l'imagination à revendre. Ajouter que l'on s'y trouve comme des coqs en pâte dans la salle en camaïeux de blanc, que l'on a toujours pas fini  d'explorer les trésors de la cave qui semble inépuisable, d'éprouver le charme puissant d'un accueil le coeur sur la main et le sourire aux lèvres. Vous comprendrez qu'on y revienne . Encore et encore.

 

    Le Michelin 2007

 AUBERGE DE L'ILE  

Plaisante maison située sur une île ayant appartenu à Richelieu. Salle à manger décorée de toiles contemporaines, agréable terrasse surplombant la Vienne et cuisine actuelle.

 

    Air France Magazine  N°102

 L'AUBERGE DE L'ILE

L'une des meilleures tables de la région. Une cuisine classique et élégante inspiré des excellents produits locaux. Addition très raisonnable.

 

 

Accueil  Menu-Carte  Accés  Partenaires